PARUTIONS 2021

 

LES MURS DANSENT

de Nadja PSYCHOULI

 

Editions Espaces et Signes

 

 

Parution 7 avril 2021                      

 

92 pages                        Prix : 15 €

 

 

Les murs dansent raconte le déchirement d'une jeune femme grecque écartelée entre la France, où elle a choisi de vivre, et son pays d'origine, où la joie de retrouver le soleil et la mer se mêle à la tristesse de voir sa famille souffrir de la violence de la crise économique.

Plus tout à fait Grecque, sans se sentir totalement Française, elle vit son exil comme la perte d'une partie d'elle-même, en gardant l'espoir de se reconstruire un jour autrement.

Un témoignage bouleversant sur la douloureuse réalité de l'exil au cœur même de l'Europe.

 

 

LA GRANDE CHIMERE

de M. KARAGATSIS

Traduction de René Bouchet

 

Editions Aiora Press

 

 

 

Parution 1er janvier 2019

 

408 pages                     Prix 17 €

 

Une jeune Française s’éprend d’un capitaine grec rencontré dans le port de sa ville natale, Rouen, l’épouse et va vivre dans son île de Syros. Passionnée par la langue et la littérature de la Grèce ancienne auxquelles elle a consacré ses études, elle découvre sa patrie d’adoption avec un émerveillement qui va peu à peu céder sa place à la désillusion puis au désespoir.

Dans cette réplique grecque de Madame Bovary, Karagatsis emprunte à son premier roman, « Le colonel Liapkine », l’idée d’un personnage principal confronté à l’expatriation. Dépassant la peinture réaliste de la société provinciale de son pays, il écrit une fable moderne sur le caractère irrévo­cable de l’illusion et de l’égarement, mettant en lumière la permanence du tragique antique dans le monde d’aujourd’hui.

« La Grande Chimère » est un roman phare de la littérature grecque paru en 1957 dans lequel est abordé le sujet, plus que jamais d’actualité, de l’étranger, de l’autre. Il s’agit du troisième volet de la trilogie emblématique de l'œuvre de M. Karagatsis (1908-1960) dans lequel il  explore des notions comme les illusions, les fantasmes, les chimères. Il refuse à dessein les clichés d’une Grèce pays de mer et de soleil, et d’une population chaleureuse et accueillante. A noter que le roman adapté pour le théâtre a connu  un grand succès en Grèce et à l’étranger.Le livre, renommé partout dans le monde, est aujourd'hui aussi largement lu que lorsqu'il a été publié pour la première fois.

 

 

L’ŒIL DE CUIVRE

de Panayotis AGAPITOS

 

Editions Anacharsis

 

 

Parution 8 avril 2021         

 

352 pages          Prix 22 €

 

 

 

Empire byzantin, janvier 833. Mandaté par l’empereur Théophile, Léon le protospathaire (« premier porte-glaive »), arrive à Thessalonique pour enquêter sur les affaires de l’archevêque. La ville, engourdie par le froid, est emplie de rumeurs. Au palais du gouverneur, à l’archevêché ou parmi les plus fortunés, les complots s’insinuent comme les reptiles dans des canalisations. Les couvents, où l’on révère les icônes malgré l’interdiction officielle, sont le refuge de femmes meurtries mais décidées. La cité est hantée par un répugnant « fou de Dieu », qui ne s’exprime qu’à travers les paroles des Psaumes. À peine Léon arrive-t-il qu’il trouve le gouverneur assassiné. La propre femme de celui-ci s’accuse du crime, mais le protospathaire n’y croit pas. Il se met en devoir de rétablir la justice.

 

 

PSYCHIKO

de Paul NIRVANAS

 

Traduction : Loic Marcou

 

 

Editions Cambourakis

 

Parution 7 avril 2021          192 pages            Prix : 10 €

 

Athènes, 1910 et des poussières. Dans le quartier de Psychiko est découvert, lacéré par des coups de couteau, le corps non identifié d’une femme. Violente et obscure, cette affaire met la société athénienne en émoi et les journalistes sur le qui-vive. Pour un temps seulement car le meurtrier court toujours que l’histoire tombe déjà aux oubliettes. Sauf pour Nikos Molochanthis, jeune rentier désœuvré et en mal de reconnaissance, qui voit dans cette affaire le remède à son ennui. L’amoureux trompé qui se fait justice, voilà un rôle qu’il aimerait incarner ! C’est sans savoir jusqu’où cette usurpation insensée le mènera…
Récit jubilatoire d’une vaste supercherie, cette curiosité littéraire qui paraît en 1928 connut une première vie sous forme de feuilletons.

 

ATHENES ET SES ILES

de Jean-Paul OLIVE

 

Editions Images Plurielles

 

Parution : 9 avril 2021 en français et anglais

128 pages             Prix :  29

 

 

« Jean Paul Olive présente dans cet ouvrage une nouvelle odyssée argentique, aventure d'un voyageur infatigable, à contre-pied du tout numérique. La noir et blanc, en images fortes de la Grèce assise sur son passé , questionne le présent. Le jeu de la marelle à cloche-pied de terre à mer, de personnages à paysages, de lutte entre ombre et lumière, fait échos aux mots de Blaise Cendrars, lançant ses chaussures par-dessus bord, pour aller au bout de ces îles inoubliables » (Jo Ros. Ecrivain, poète, plasticien)

 

 

VICE-VERSA

de Erika DOURALI

 

Edition bilingue 94 pages   Prix 11,70 €

Editions Sirtari

 

Παρελθόν και μέλλον έχουν μια μέρα διαφορά

Le passé du futur vit d’un jour de différence

 

Erika Dourali est né à Athènes et a grandi à Paris. Elle est Diplômée de l’Ecole Supérieure des Beaux Arts

Pour acheter le livre : https://www.syrtari.com/viceversa?utm_campaign=f36ad978-41d0-4938-9fbe-83f03bca5839&utm_source=so&utm_medium=mail

 

 

NE PLEURE PAS SUR LA GRECE

 

de Bruno DOUCEY

 

Editions Bruno Doucey

Parution le 7 janvier 2021          Prix: 18 €

 

 

 

 

L’auteur fait revivre, dans ce roman, le grand poète grec, Yannis RITSOS

21 avril 1967, Athènes : des chars et des bruits de bottes, le coup d’état de la junte des colonels instaure une dictature militaire en Grèce. Les camps de concentration sont rouverts pour y jeter les opposants. Parmi eux le célèbre poète Yannis Ritsos.
Pendant ce temps à Paris, un jeune homme perd la trace de l’étudiante grecque dont il est amoureux. Plongé au cœur de la préparation d’un Livre noir de la dictature, Antoine prend conscience de l’horreur fasciste à l’œuvre. En partant à la recherche du poète et de son amie disparus, c’est lui-même qu’il va trouver. Alternant le vécu de Ritsos, déporté sur l’île de Léros dans des conditions inhumaines, avec la quête de vérité d’Antoine, Bruno Doucey nous entraîne dans un roman émouvant et puissant, dont personne ne peut sortir indemne.

 

 

L’ASCENSION

de Nikos KAZANTZAKI

            

Traduit du grec par René Bouchet

 

Editions Cambourakis

 

 

Parution le 6 janvier 2021    222 pages   Prix 22 €

 

 

« Nikos Kazantzaki est l'un des écrivains européens les plus importants du XXe siècle, auteur de Alexis Zorba, adapté au cinéma sous le titre Zorba le Grec et de La dernière tentation du Christ, poète, érudit et homme d'action engagé dans son temps. [...] Une œuvre prolifique et protéiforme : poésie, roman, essai, livres pour la jeunesse, théâtre, récits de voyage, traductions, scénarios... Ses œuvres sont fondées sur le sens de la liberté, la protection de la nature, les valeurs humanistes et spirituelles et un vif intérêt aux autres peuples et cultures. » France Culture

Un inédit mondial de Nikos Kazantazaki, qui paraît en avant-première en France. Écrit en 1946, au cours d'un voyage effectué en Angleterre dans le but de fonder une internationale de l'esprit, ce roman suit Cosmas, un jeune écrivain en devenir. D'abord en Crète, dans les immédiats de l'après-guerre, où il retrouve sa famille à qui il veut présenter sa fiancée. Puis en Angleterre, où il se rend pour se consacrer à l'écriture et rencontrer nombre d'intellectuels européens. Tiraillé entre le devoir de retourner aux côtés de sa jeune épouse enceinte, certaines tentations féminines et la volonté profonde de se consacrer à son grand oeuvre, ce personnage est emblématique des questionnements qui animeront nombre de personnages de Kazantzaki dans des romans ultérieurs. Un texte fondateur, qui éclaire toute l'oeuvre de son Kazantzaki, entre roman initiatique et récit de voyage.

Roman inédit de Nikos Kazantzaki, auteur du roman Alexis Zorba, Ascension paraît en France en janvier 2021, dans une traduction de René Bouchet, en avant-première mondiale.