MANIFESTATIONS A PARIS ET PARUTIONS

Octobre 2021

 

Exposition PARIS – ATHÈNES Naissance de la Grèce moderne 1675 1919

Au Louvre du 30 septembre au 7 février 2022

 

 

Pour célébrer en 2021 le bicentenaire de l'indépendance de la Grèce et les 200 ans de l'arrivée de la célèbre Vénus de Milo  dans les collections du Louvre, le musée organise l'exposition Paris-Athènes. Naissance de la Grèce moderne 1675-1919. Cet événement retrace les relations culturelles, diplomatiques et artistiques entretenues par la France et la Grèce au 19 ème siècle. Le parcours s'intéresse à la manière dont le regard des Européens sur la Grèce se transforme progressivement avec la redécouverte de l’Antiquité grecque.
Illustration de l'affiche : Peinture de Iakovos RIZOS "Soirée Athénienne" ou "Sur la terrasse" 1897, Pinacothèque Nationale.

 

"Œdipe" de Georges Enesco par Wajdi Mouawad à l'Opéra de Paris – Bastille du 20 septembre au 14 octobre 2021

En 1909, en sortant d’une représentation d’Œdipe roi à la Comédie‑Française, Georges Enesco s’empresse de transcrire les premières mesures de son futur et unique opéra. La pièce de Sophocle a l’effet d’un électrochoc sur le compositeur roumain qui dès lors, et avant même d’avoir un livret, travaille à sa partition, créée en 1936 à l’Opéra de Paris. L’influence de Fauré, son maître, de Stravinsky, de Debussy et d’ancestrales traditions musicales de Roumanie nourrissent une écriture orchestrale et vocale à l’originalité sans pareil. Malgré un accueil triomphal, l’oeuvre fait étonnamment figure de rareté sur les scènes au cours du XXe siècle. Pour ses débuts à l’Opéra de Paris,Wajdi Mouawad nous conte la trajectoire d’Œdipe, cet homme qui s’ignore, dans un continuum d’images organiques, tantôt végétales, tantôt aériennes ou aquatiques.

 

 

Bénéficiez de 30% de réduction pour découvrir ce spectacle dans les catégories 1,3, 4 et 5 en réservant vos places avec le code LC211 sur operadeparis.fr dans le champ Code Promo de la page Programmation & Billets
Réservation :
https://www.operadeparis.fr/saison-21-22/opera/oedipe

 

« Iphigénie en Tauride » d’après Euripide à l'Opéra – Garnier jusqu'au 02 octobre 2021
L’ultime tragédie lyrique de Gluck met en scène trois personnages tourmentés par ce que la psychologie contemporaine qualifierait de réactions post-traumatiques : Iphigénie, rescapée du sacrifice exigé par la folie guerrière de ses compatriotes, Oreste, rongé par le remords d’avoir assassiné sa mère, et le roi Thoas, obsédé par des visions cauchemardesques de sa propre mort. Le metteur en scène Krzysztof Warlikowski situe l’oeuvre dans l’univers d’une maison de retraite, où l’héroïne, pensionnaire vieillissante, est hantée par son passé. Dans ce huis clos étouffant se confrontent des personnages aussi mythiques que réels, afin de mettre fin au cycle perpétuel de la violence.

 

 

Atelier de chant grec : "ΓΥΝΑΙΚΑ - La femme dans le chant traditionnel et populaire grec" avec Katerina Vlahou, les 13, 15, 19 et 22 octobre ; par l'association Le Voyage de l'ange,

Représentations de "Gelsomina", le 29 octobre, et le 5, 12, 19 et 26 novembre

avec Nina Karakosta par la Compagnie La Double Spirale

 

Parution du livre graphique « Le Regard crétois » d’Allain Glykos Tome 1 1883-1919

Livre  réalisé avec le dessinateur Antonin et consacré à Nikos Kazantzakis, l’auteur notamment de Zorba le Grec.           

Parution aux Editions Cambourakis

De Nikos Kazantzaki, la majorité des Français ne connaît que les romans Alexis Zorba et La Dernière tentation, adaptés au cinéma. Pourtant, cet écrivain né en Crète sous la domination ottomane, dont la jeunesse fut marquée par les persécutions de l’occupant, est un des plus grands penseurs grecs du XXème siècle. Auteur de romans, de récits, de théâtre, d’essais, il fut l’élève de Bergson et découvrit Nietzsche dont la philosophie l’inspira toute sa vie. Il se nourrit également de la figure du Christ, de Bouddha, de Lénine. Homme d’action, il participa à la première guerre balkanique, organisa le rapatriement de centaines de milliers de Grecs du Caucase. Il fut le témoin oculaire de la Révolution russe et des deux grandes guerres du XXème siècle. Nikos Kazantzaki est un auteur à la personnalité complexe, souvent mal compris de ses contemporains. Admiré par Camus, Einstein, ami d’Albert Schweitzer, il consacra sa vie à l’ascension d’un sommet de spiritualité tout en conservant un attachement viscéral à sa terre crétoise et au combat pour la justice sociale.

 

 

Parution du recueil « J’ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras

Recueil de poèmes  publié aux Editions Bruno Doucey

 

 

 

Le bleu du ciel et de la mer. L’oiseau dans l’évidence de l’espace. Une île, puis une autre île très éloignée de la première. Des bateaux à quai. Le silence des pierres. Des maisons aux lèvres closes. Ces silhouettes au carrefour des routes. La polyphonie des langues. Des valises vides. La main qui ne peut attraper le nuage. Ce passager qui regarde passer les bus sans pouvoir y monter… Marianne Catzaras n’a pas besoin de nommer les pays, les lieux, les êtres, les alphabets ou les époques, pour que l’on sente ce qui vit en elle, comme l’eau sommeille sous les pierres. Elle n’a pas besoin de nommer l’absence pour faire chanter l’absence. Pas besoin de désigner le poème pour qu’il soit poème. Elle écrit pour faire entendre ce que les mots ne disent pas : un murmure, une histoire, à peine.