DERNIERES INFORMATIONS

 

 Du 8 au 29 mars 2024

 

 

Bulletin du 29 mars

Marinakis : Une nouvelle augmentation du salaire minimum sera annoncée lors de la réunion du Conseil des ministres vendredi

Le porte-parole du gouvernement, Pavlos Marinakis, a commencé le point de presse quotidien de jeudi en annonçant que le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis s'adresserait au Parlement plus tard dans la soirée, avant que les députés ne votent sur une motion de censure déposée par quatre partis d'opposition, et qu'il présiderait une réunion du cabinet vendredi. "Entre autres, il y aura une annonce sur une nouvelle augmentation du salaire minimum, la quatrième en presque cinq ans. Le salaire minimum, qui était de 650 euros par mois en 2019, atteint désormais 830 euros [par mois], tandis que le salaire moyen est passé de 1046 euros en 2019 à 1251 euros par mois", a-t-il déclaré, ajoutant que les autres points à l'ordre du jour de la réunion seront annoncés ultérieurement. Il a également fait référence aux chiffres du PIB par habitant, en réponse aux critiques de l'opposition principale SYRIZA-Alliance progressiste, citant les chiffres publiés par la Commission européenne : "Il convient de souligner que la Commission européenne a publié des chiffres pour 2023 qui se réfèrent au PIB réel par habitant et au PIB par habitant en standards de pouvoir d'achat. Le premier chiffre tient compte de l'inflation en 2023 et montre que la Grèce est championne de l'augmentation dans l'UE, avec une performance de 2,5 % (de 18690 euros en 2022 à 19150 euros en 2023). La même année, le revenu réel par habitant dans l'UE est resté stable. Dans l'ensemble, le revenu réel par habitant au cours de la période 2019-2023 en Grèce a augmenté à un taux plus de deux fois supérieur à la moyenne européenne : 2,1 % au lieu de 1 %", a déclaré M. Marinakis. "Les chiffres parlent d'eux-mêmes et ne nécessitent pas beaucoup d'explications. Pendant la gouvernance de Kyriakos Mitsotakis, le revenu réel par habitant a augmenté à un rythme plus de deux fois supérieur à celui de l'UE. Cela s'explique par le fait que, malgré les crises extérieures majeures et successives, le gouvernement met en oeuvre une politique économique efficace, comme en témoignent l'augmentation de l'emploi d'environ 400 000 nouveaux postes et l'augmentation réelle des salaires dans le secteur privé au cours des quatre dernières années, de 6,1 %", a-t-il ajouté.

 

Le volume de l'activité de construction privée a baissé de 12,7 % en décembre, selon ELSTAT

L'activité totale de construction (privée-publique) en Grèce, qui est calculée sur la base du nombre de permis de construire délivrés, s'élevait à 2 533 en décembre, selon l'Autorité statistique hellénique (ELSTAT). Ce chiffre correspond à 633 510 m2 de surface et 2 971 021 m3 de volume, reflétant respectivement une augmentation de 0,6 % du nombre de permis de construire, une diminution de 6,8 % de la surface et une diminution de 10,9 % du volume, par rapport au mois correspondant de 2022. Les permis de construire pour l'activité de construction privée délivrés en Grèce en décembre 2023 s'élèvent à 2 498. Ce chiffre correspond à 611 618 m2 de surface et 2 857 625 m3 de volume. Par rapport au même mois de 2022, on observe une augmentation de 0,2 % du nombre de permis de construire, une diminution de 8,9 % de la surface et de 12,7 % du volume. Au cours des douze derniers mois, de janvier à décembre 2023, l'activité totale de construction (privée-publique) en Grèce, calculée sur la base du nombre de permis de construire délivrés, s'est élevée à 26 962. Ce chiffre correspond à 6 238 016 m2 de surface et 29 171 122 m3 de volume. Par rapport à la période correspondante de janvier à décembre 2022, on constate une augmentation de 7,1 % du nombre de permis de construire, de 12,2 % de la surface et de 16,0 % du volume. Au cours de la même période, de janvier à décembre 2023, l'activité de construction privée en Grèce a enregistré une augmentation de 7,2% du nombre de permis de construire délivrés, une augmentation de 11,9% de la surface et une augmentation de 15,9% du volume, par rapport à la période correspondante de janvier à décembre 2022. Au cours de la même période, l'activité de construction publique a représenté 2,4 % du volume total de construction. 

 

Bulletin du 28 mars

Avgenakis sur les décisions sur la PAC : Une bonne avancée, mais pas suffisante

Une bonne avancée, qui ne suffit toutefois pas à apaiser les inquiétudes des agriculteurs, a déclaré mardi le ministre du Développement rural et de l'Alimentation, Lefteris Avgenakis, en se référant aux décisions du Conseil des ministres de l'UE, lors d'une interview accordée à la chaîne publique ERT. Il a ajouté que le travail coordonné de la Grèce, qui a développé des alliances au niveau de l'EUMED-9 et du PPE, porte ses fruits, puisque 19 propositions soumises par la partie grecque ont été adoptées. "Nous avons eu une première avancée positive, mais ce n'est pas suffisant. La pression et le travail coordonné de la Grèce et d'autres États européens ont porté leurs fruits. Mais ce n'est pas suffisant. Nous insistons pour que, jusqu'aux élections européennes, la Commission européenne examine plus que les 19 demandes que nous avons soumises au total. Les 2 % des fonds de la PAC - qui sont répartis dans chaque pays - peuvent être utilisés par chaque membre pour des cas d'urgence tels que la tempête Daniel en Grèce, sans procédures intermédiaires ni problèmes bureaucratiques", a fait remarquer le ministre. Le ministre grec a souligné que les propositions suivantes devraient également être examinées immédiatement : - allouer 2 % du budget annuel de la PAC pour faire face aux crises climatiques à l'aide spéciale, à la suite de catastrophes climatiques, - donner aux États membres la possibilité de modifier le plan stratégique de la PAC et de transférer des ressources entre les deux piliers ou d'une année à l'autre, et - de faire preuve de souplesse dans l'application des "systèmes écologiques" et de s'écarter de leur application dans les cas où cela s'avère nécessaire.

 

Ministère des finances : La Grèce, championne de la croissance du PIB réel par habitant en Europe

La Grèce est une championne de la croissance du PIB réel par habitant en Europe, a déclaré mercredi le service de presse du ministère national de l'économie et des finances, en réponse aux données de la Commission européenne publiées pour 2023 et aux critiques de l'opposition principale SYRIZA. Le ministère a réagi aux données publiées concernant le PIB réel par habitant et le PIB par habitant en SPA (parité de pouvoir d'achat). Globalement, selon le ministère, pour la période 2019-2023, le PIB réel par habitant en SPA en Grèce a augmenté plus de deux fois plus vite que la moyenne européenne (2,1 % contre 1 %), et la différence est encore plus grande dans la période suivant la pandémie de coronavirus (2021-2023), soit 5,9 % de croissance moyenne en Grèce contre 3,1 % dans l'Union européenne. En termes de croissance totale (cumulée), au cours de la période 2019-2023, le PIB réel grec par habitant a augmenté de 9,9 %, soit plus du double de la moyenne de l'UE (4,8 %). En ce qui concerne les trois dernières années (2021-2023) qui ont suivi l'apparition de la pandémie en 2020, la croissance cumulée du revenu réel par habitant en Grèce a atteint le taux impressionnant de 18,6 % (le troisième résultat le plus élevé de l'UE), un taux qui est encore une fois plus de deux fois supérieur à la moyenne européenne (9,4 %), a souligné le service de presse du ministère.

 

La ville d'Athènes va construire un monument à la mémoire des victimes de la collision ferroviaire de Tempé

Sur proposition du maire d'Athènes Haris Doukas, le conseil municipal de la ville a décidé mercredi à l'unanimité d'ériger un monument à la mémoire des victimes de l'accident ferroviaire de Tempé. "Un an ou plus après la tragédie, la municipalité d'Athènes, dans le respect de ceux qui ont péri et de leurs familles, souhaite honorer leur mémoire et se joindre à tous ceux qui demandent que la justice soit rendue et que l'État soit sûr et juste. [C'est pourquoi nous nous engageons à créer un monument qui honorera la mémoire de nos concitoyens et maintiendra dans la continuité les principes de vérité, de justice et de sécurité", a déclaré M. Doukas. Le choix de l'emplacement et de la conception du monument se fera en collaboration avec les autorités municipales compétentes, en consultation avec l'association représentant les familles des victimes, à l'issue d'une réunion préliminaire. Le syndicat des travailleurs de l'assainissement de la ville a demandé à contribuer financièrement à la construction du monument en signe de respect.

 

Bulletin du 21 mars

Gerapetritis : La Grèce et la Croatie soutiennent toutes deux l'ouverture de négociations d'adhésion à l'UE pour la Bosnie-Herzégovine

La Grèce et la Croatie soutiennent toutes deux le début des négociations d'adhésion à l'UE pour la Bosnie-Herzégovine, a indiqué mardi le ministre des Affaires étrangères Giorgos Gerapetritis, dans des déclarations à l'issue d'une réunion avec son homologue croate Gordan Grlić Radman à Zagreb. Il a souligné que la Croatie est un pays ami et un allié solide, avec lequel Athènes "voit les choses de la même manière en ce qui concerne la prospérité de nos peuples, la stabilité de la région élargie et l'avenir de l'Europe." Il a également félicité la Croatie et son gouvernement pour son adhésion à l'Union européenne et à l'espace Schengen.

 

Bulletin du 20 mars

Marinakis: 38 000 emplois vacants au quatrième trimestre du 2023

"Le nombre d'emplois vacants au quatrième trimestre 2023 a augmenté de 82,1 % par rapport à la période correspondante en 2022 et a atteint son niveau le plus élevé depuis 2009, avec plus de 38 000 emplois vacants", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Pavlos Marinakis, lors d'un point de presse mardi. Ce changement prouve qu'il y a une demande accrue de travailleurs et que de nouveaux emplois sont créés chaque jour. Plus de 400 000 nouveaux emplois ont déjà été créés au cours des quatre dernières années, le chômage a baissé d'environ 7 % et on observe une réduction significative du chômage chez les femmes et les jeunes, a-t-il ajouté. Dans le même temps, selon l'Autorité statistique hellénique (ELSTAT), l'indice des coûts salariaux, c'est-à-dire le salaire horaire moyen, a augmenté de 5,9 % en 2023 après une augmentation de 5,5 % en 2022. En cumul, il a augmenté de 19,3 % depuis le deuxième trimestre 2019, atteignant les niveaux de 2010. Il a souligné que "l'économie grecque continue de s'améliorer chaque jour grâce à la politique budgétaire prudente du gouvernement et à son ciblage des investissements, créant ainsi encore plus d'emplois nouveaux et bien rémunérés." "L'objectif du gouvernement est de faire face à la crise inflationniste importée afin de renforcer les revenus de tous les citoyens grecs grâce à des mesures permanentes. Après tout, il y a déjà eu une augmentation de 19 % du salaire moyen (plus de 14 % de l'inflation) et une augmentation de 20 % du salaire minimum, tandis qu'une nouvelle augmentation est imminente dans un avenir proche.

 

Bulletin du 15 mars

Enquête NielsenIQ: les supermarchés continuent d'enregistrer une croissance à deux chiffres dans les îles grecques

Les taux de croissance à deux chiffres se poursuivent sur le commerce de détail organisé pour l'alimentation en Grèce, en particulier dans les îles, selon une enquête de NielsenIQ publiée jeudi. Cette étude révèle que, si les grands centres urbains d'Athènes et de Thessalonique représentent plus de 50 % du volume des ventes et du chiffre d'affaires, les zones régionales continuent d'afficher la plus forte croissance, atteignant même des taux à deux chiffres dans les îles. Par exemple, alors que le chiffre d'affaires global du marché a augmenté de 9,3 % en 2023, le taux de croissance en Crète et dans les îles Ioniennes était respectivement de 12,9 % et de 14 %. En ce qui concerne les îles de la mer Ionienne et de la mer Égée, que NielsenIQ inclut désormais dans l'image globale officielle du marché, elles ont contribué à hauteur de 8,4 % aux ventes globales de produits alimentaires au détail tout au long de l'année, tandis que pendant l'été, leur contribution a augmenté jusqu'à 11,2 %, en particulier entre le 17 juillet et le 12 août. Selon Dimitris Velissaridis, analyste principal de la réussite des clients chez NielsenIQ, cette situation peut être attribuée à deux facteurs fondamentaux : l'augmentation du trafic touristique ces dernières années, qui a entraîné une hausse de la consommation, et des hausses de prix plus importantes par rapport à la Grèce continentale et à la Crète. L'augmentation moyenne des prix dans les îles ioniennes et de la mer Égée en 2023 était de 9,6 %, alors que l'inflation dans le reste de la Grèce était de 8,7 %. Les îles ont également enregistré une part plus importante des ventes dans des catégories spécifiques, notamment les boissons alcoolisées, les crèmes solaires et l'eau en bouteille.

 

Bulletin du 14 mars

OTE : une initiative visant à accroître la pénétration de la technologie FTTH et à réduire les prix de gros jusqu'à 28 %

L'entreprise de télécommunications OTE semble avoir lancé une initiative qui servira à augmenter la pénétration des connexions en fibre optique jusqu'au domicile (FTTH), ayant même soumis la proposition correspondante pour approbation à la Commission nationale des télécommunications et des postes. Selon un communiqué de l'OTE, l'initiative prévoit un système de remises mutuelles pouvant atteindre 28 % entre les fournisseurs aux prix de gros, avec des engagements sur les volumes de connexion. Plus précisément, les fournisseurs pourront s'engager mutuellement sur les volumes de connexions qu'ils apporteront à leur réseau respectif, en fonction des zones couvertes par le FTTH, ce qui leur permettra de bénéficier de remises importantes. Ce système est ouvert et disponible, à des conditions identiques, pour tous les fournisseurs actifs sur le marché ou ayant l'intention d'y être actifs à l'avenir.

 

La Grèce présente de nouveaux costumes pour la cérémonie de la flamme olympique

La cérémonie d'allumage de la flamme olympique à l' ancienne Olympie le mois prochain, qui marquera le début du relais de la flamme olympique pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, va connaître un coup de jeune, avec notamment une nouvelle grande prêtresse, des costumes redessinés et un nouveau compositeur. Ces changements ont été présentés lors d'un grand événement organisé au Comité Olympique Hellénique mardi, au cours duquel le COH a remercié les sponsors et les supporters de l'équipe grecque, a présenté la grande prêtresse Mary Mina et le nouveau compositeur des cérémonies Dimitris Papadimitriou, ainsi que les nouvelles robes noires et blanches qui seront portées par les prêtresses lors de la cérémonie rénovée. En outre, six athlètes masculins et féminins ont présenté les nouvelles tenues de l'équipe de Grèce préparées par la société 4F pour les Jeux de Paris. Le président du COH, Spyros Capralos, a ouvert la soirée en remerciant les sponsors pour leur soutien, qui a permis à la Grèce d'aider plus de 200 athlètes à se préparer pour les Jeux Olympiques. Le président du comité du COH pour le relais de la flamme olympique, Thanassis Vassiliadis, a ensuite présenté la nouvelle grande prêtresse de la cérémonie, l'actrice primée Mary Mina, et le compositeur de renommée internationale Dimitris Papadimitriou, tout en annonçant le reste de l'équipe impliquée dans la cérémonie, dont le présentateur Nikos Aliagas, la soprano Joyce DiDonato, la chorégraphe Artemis Ignatiou, la soprano Myrsini Margariti, le ténor Babis Velissarios, le directeur artistique Fokas Evaggelinos,les ensembles musicaux et le choeur de l'ERT, les choeurs d'enfants, le choeur de femmes Chores et WolvesTeam. Le COH a également rendu hommage à la précédente grande prêtresse, Xanthi Georgiou, ainsi qu'au précédent compositeur et à la précédente costumière, respectivement Yiannis Psimadas et Eleni Kyriakou. Les nouveaux costumes, inspirés de la Grèce antique et conçus par Mary Katrantzou, ont ensuite été présentés lors d'un spectacle impliquant deux prêtresses et un kouros. La cérémonie d'allumage de la flamme olympique aura lieu le 16 avril. Mina allumera la flamme à l'aide d'un miroir concave captant les rayons du soleil. La grande prêtresse remettra ensuite la flamme olympique au premier coureur du relais de la flamme, le médaillé olympique d'aviron Stefanos Douskos, au bord du stade antique d'Olympie, donnant ainsi le coup d'envoi du relais de 11 jours en Grèce. La flamme olympique sera remise aux organisateurs des Jeux de Paris le 26 avril à Athènes, passera la nuit à l'ambassade de France et repartira pour la France à bord du navire "Belem" le lendemain. Le navire devrait arriver dans le port de Marseille le 8 mai, où débutera la partie française du relais de la flamme, qui durera 68 jours jusqu'à l'allumage de la flamme olympique lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Paris 2024, le 26 juillet.

 

Bulletin du 13 mars

Mitsotakis : Le salaire minimum atteindra plus de 800 euros

En ce qui concerne la cherté de la vie, M. Mitsotakis a déclaré qu'il s'agissait du premier problème auquel les ménages étaient confrontés. Il a déclaré que le gouvernement répondait par des augmentations de salaires et a réitéré l'objectif d'augmenter le salaire moyen à 1500 euros et le salaire minimum à 950 euros d'ici 2027. Les salaires ont déjà été augmentés, a-t-il dit, et il s'agit là d'une réponse structurelle, avant d'évoquer les autres mesures prises pour lutter contre la pauvreté. Il a indiqué que la dernière intervention avait déjà donné des résultats dans le domaine des détergents, du lait pour bébé et d'autres produits. "Toutes les interventions forment une grille complète", a-t-il noté tout en mentionnant que quiconque ne respecte pas la loi devra payer des amendes qui sont collectées. "Nous portons toujours notre attention sur les plus faibles", a-t-il poursuivi en précisant qu'avec la nouvelle augmentation, le salaire minimum s'élèvera à plus de 800 euros. "Nous discutons également d'interventions supplémentaires", a-t-il déclaré, tandis que, interrogé sur la possibilité d'une allocation de Pâques, il a répondu de façon négative. À cet égard, il a expliqué que "si nous pouvons faire quelque chose, nous le ferons à la fin de l'année" et a fait référence aux interventions sur le marché.

 

Marinakis: Les opérations chirurgicales de l'après-midi commencent le mardi, afin de réduire les files d'attente

Le plan directeur pour la restauration de la Thessalie après les inondations catastrophiques causées par la tempête Daniel "est une première tentative holistique de gérer le problème des ressources en eau de la Thessalie, qui touche également un certain nombre de domaines importants, tels que la nécessité d'une planification plus complète des projets d'infrastructure", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Pavlos Marinakis, lors d'un point de presse ce mardi. Il a également évoqué les "opérations chirurgicales de l'après-midi qui commencent aujourd'hui en vue de réduire les délais d'attente". M. Marinakis a souligné que "la capacité du système avec les chirurgies de l'après-midi devrait augmenter de plus de 20 %". Mardi, les premières interventions de l'après-midi (cinq) auront lieu à Thessalonique. Le jeudi 14 mars, la première opération de l'après-midi a été programmée à l'hôpital Evangelismos d'Athènes. Il a également souligné que "les opérations du matin ne sont en rien affectées. Elles se poursuivront comme d'habitude. Pour cette raison, on vérifiera si chaque clinique effectue le même nombre d'opérations qu'avant le début des opérations de l'après-midi".

 

Présentation du premier bus électrique - 250 bus électriques dans les rues d'Athènes et de Thessalonique fin avril

Les 250 autobus électriques devraient circuler dans les rues d'Athènes et de Thessalonique d'ici la fin du mois d'avril, selon le ministre des infrastructures et des transports, Christos Staikouras, lors de la présentation aujourd'hui de l'un des 140 autobus Yutong dans le cadre de l'atelier sur les défaillances majeures au dépôt d'OSI à Agios Ioannis Rentis. Les nouveaux bus électriques sont déjà en Grèce, dans les prochaines semaines (après le dédouanement et la délivrance des plaques d'immatriculation) ils commenceront à être testés sur les routes, d'abord sans puis avec des passagers, puis ils commenceront à fonctionner normalement, renforçant ainsi la flotte des transports publics d'Athènes.

 

Bulletin du 12 mars

Parlement : G. Gerapetritis : Visa express pour les citoyens turcs - La première phase du programme débutera dans cinq îles le 30 mars

"Un travail important est en cours. Il n'y a pas de retard. Nous avons bon espoir que la première phase, qui concerne cinq îles, commencera le 30 mars pour l'octroi de visas express aux citoyens turcs, et dans un avenir immédiat, nous aurons une mise en oeuvre complète", a déclaré le ministre des affaires étrangères, Georges Gerapetritis, en réponse à une question d'actualité posée par le député PASOK-KINAL Georges Nikitiadis. Le ministre des affaires étrangères a déclaré que la mise en oeuvre de cette procédure "est un exercice complexe" car "elle nécessite la synergie de nombreux ministères". Le ministère de la mer Égée et de la politique insulaire, qui est responsable des traversées. Le ministère de la protection des citoyens, qui est responsable des visas et de la protection des frontières et des citoyens. Le ministère de l'intérieur, qui est responsable des municipalités et donc des fonds portuaires municipaux, et bien sûr de toutes les municipalités des dix îles où nous aurons ce visa d'entrée sur place. M. Gerapetritis a souligné que "l'ensemble du processus a déjà été lancé. Des réunions sont en cours. Nous nous coordonnons afin d'obtenir des résultats aussi positifs que possible, à la fois pour l'économie grecque, mais aussi pour l'approfondissement des relations entre les deux peuples". Il a notamment déclaré que "la mesure sera mise en oeuvre progressivement. La première phase inclura au moins cinq de nos îles qui disposent déjà d'infrastructures installées à maturité et où l'aménagement du territoire est important. Le ministère de la protection civile prévoit que le système sera pleinement opérationnel le 30 mars de cette année, c'est-à-dire dans dix-neuf jours. Les équipes mixtes des ministères sont déjà en train de visiter nos îles, car il faudra procéder à un zonage dans la zone portuaire afin de pouvoir délivrer le visa sur place, ce qui nécessite tout d'abord la délivrance d'une caution, puis la prise de certaines données biométriques - à savoir les empreintes digitales - et enfin l'octroi du visa. Toutes les îles devraient faire l'objet d'un renforcement significatif au niveau des points d'entrée des dix îles et des ports des dix îles, avec du personnel du ministère de la protection des citoyens et du ministère de la politique égéenne et insulaire. Un travail important est en cours. Il n'y a pas eu de retard. Mais nous sommes optimistes et pensons que tout se déroulera comme prévu, avec une première phase le 30 mars et, dans un avenir immédiat, une mise en oeuvre complète.

 

Félicitations de Linas Mendoni à George Lanthimos

Le film Poor Things de Yorgos Lanthimos a remporté quatre prix lors de la 96e cérémonie des Oscars 2024 qui s'est tenue dimanche soir au Dolby Theater à Los Angeles. La ministre de la culture, Lina Mendoni, a déclaré : "L'attribution de quatre Oscars prestigieux au film Poor Things de George Lanthimos, de loin son meilleur film à ce jour, est le point culminant de son émergence en tant que cinéaste de renommée mondiale. Et ce, au cours d'une année marquée par une concurrence intense, avec des films déjà considérés comme des jalons du septième art. Poor Things établit définitivement George Lanthimos comme l'un des regards les plus radicaux et les plus rafraîchissants sur l'univers cinématographique contemporain. Et plus encore : Il récompense un parcours personnel, avec une vision tout à fait reconnaissable, qui non seulement converse mais influence les tendances contemporaines dans un marché hautement compétitif. Il honore Lanthimos, un cinéaste extraverti qui expérimente et perfectionne inlassablement son expression et ses moyens. La récompense bien méritée de sa dernière création est l'éloge et l'admiration de tous les Grecs et laisse présager une suite très intéressante à son parcours véritablement météorique. Je lui adresse mes plus vives félicitations, ainsi qu'à tous les excellents collaborateurs de 'Poor Things'".

 

Bulletin du 8 mars

Hatzidakis: le taux de croissance de l'économie grecque est quatre fois supérieur à la moyenne de la zone euro

Le ministre de l'économie nationale et des finances, Kostis Hatzidakis, a salué les estimations de croissance du PIB pour 2023 publiées par l'Autorité statistique hellénique (ELSTAT) ce jeudi, notant que l'économie grecque se développait à un taux quatre fois supérieur à la moyenne de la zone euro, en dépit d'une révision à la baisse de faible ampleur. Selon ELSTAT, le PIB de la Grèce a augmenté de 2 % en 2023, contre une estimation budgétaire de 2,4 %. M. Hatzidakis a déclaré que cette situation conduisait à une véritable convergence avec les économies européennes avancées : "C'est pourquoi nous sommes déterminés à poursuivre le même dosage macroéconomique, combinant la responsabilité fiscale d'une part et des politiques favorables à l'investissement d'autre part."

 

Skylakakis : Les parcs éoliens offshore seront les principaux producteurs d'électricité en Grèce au cours de la prochaine décennie

Au cours des dix prochaines années, les parcs éoliens en mer, tels qu'ils sont décrits dans le plan national correspondant, constitueront un facteur très important de la production d'électricité en Grèce, a affirmé jeudi le ministre de l'environnement et de l'énergie, Theodoros Skylakakis. Il s'exprimait lors d'un événement en ligne de l'exposition "Renewable Energy Tech" à Thessalonique. M. Skylakakis a ajouté que ces parcs pourraient contribuer à la transformation de la Grèce d'un pays fortement dépendant de l'énergie en un pays plus indépendant, mais aussi plus exportateur. Il a ajouté que le grand avantage du potentiel éolien très élevé de la mer Égée est que les parcs de ce type peuvent fonctionner de nombreuses heures tout au long de l'année.

 

Bulletin du 7 mars

Le Premier ministre Mitsotakis à Odessa: la lutte de l'Ukraine est une affaire de tous les Européens

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a déclaré mercredi que sa visite à Odessa, où il a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, "reflète, je crois, le respect du monde libre tout entier pour votre peuple héroïque". Lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Zelensky, M. Mitsotakis a déclaré que sa visite à Odessa et dans la zone où 12 civils ont été tués à la suite d'une attaque contre un complexe résidentiel "a clairement imprimé d'une part l'image de la catastrophe que vous avez subie et d'autre part l'image de la résilience et du courage du peuple ukrainien". Le premier ministre grec a souligné que la Grèce "défend la paix et rejette tout révisionnisme non historique, d'autant plus que la Grèce s'est également trouvée confrontée à des agressions dans le passé, et à des époques où l'autoritarisme et le despotisme sont des marques noires sur notre carte et notre culture". À cet égard, a-t-il ajouté, "la participation de la Grèce à la défense de l'Europe en Ukraine n'a pas besoin d'autre explication". Mitsotakis a déclaré que cette guerre "nous concerne tous, tous les Européens. C'est pourquoi nous ne pouvons ni rester silencieux ni rester neutres dans cette lutte de l'Ukraine pour défendre le noyau des valeurs européennes".

 

EOT: de bonnes perspectives pour le tourisme grec en 2024

Les perspectives pour les flux touristiques vers la Grèce en 2024 sont bonnes, d'après les contacts que le secrétaire général de l'Organisation nationale grecque du tourisme (EOT), Dimitris Fragakis, a eu lors du salon international du tourisme ITB 2024, qui a débuté à Berlin le 5 mars et se terminera le 7 mars. Plus précisément, lors de la rencontre de Fragakis avec le président de la compagnie aérienne Wizz Air Holdings PLC, Robert Carey, ils ont discuté de la coopération avec la compagnie. En effet, les chiffres publiés par Wizz Air concernant ses opérations en Grèce montrent qu'en 2023 il y a eu une augmentation totale de 35% des arrivées par rapport à 2022, tandis que l'augmentation à Athènes a été double. Les chiffres pour Thessalonique, Rhodes, Héraklion, Corfou et Zante ont également été exceptionnels. En ce qui concerne l'extension de la saison touristique, il a été souligné que la saison a été prolongée dans de nombreuses régions, et en particulier à Athènes et à Thessalonique, puisqu'il y a maintenant une connexion de 12 mois entre la Grèce et les marchés étrangers.

 

Domna Michailidou: Le retour des Grecs de l'étranger est un "devoir moral" du pays

Le retour des Grecs de l'étranger "n'est pas seulement une nécessité économique, mais un devoir social et moral", a déclaré la ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Domna Michailidou, dans son discours lors de l'événement annuel organisé par BrainReGain-Hellenism In Action. La Grèce devrait "accueillir" ses enfants, qui ont quitté le pays à la recherche d'opportunités d'emploi, et "leur offrir un environnement amical et favorable afin qu'ils puissent revenir et contribuer à leur pays", a-t-elle déclaré lors de l'événement, qui s'est tenu mardi, et a fait référence à sa propre expérience de vie et de travail à l'étranger pendant 12 ans. "Il est extrêmement important d'envoyer un message à nos compatriotes qui vivent à l'étranger pour leur dire que notre économie se porte bien, que les salaires augmentent et que, s'ils veulent créer une entreprise en Grèce, ils ne seront pas découragés par la bureaucratie. La ministre a mis l'accent sur trois piliers essentiels au rapatriement des "talents" dans le pays. "Le retour en Grèce est synonyme de salaire, d'incitations fiscales, d'allocations et d'indicateurs fiscaux. Cela signifie des services permettant d'harmoniser la vie familiale et la vie professionnelle, que ce soit pour les enfants ou pour les personnes âgées. Cela signifie un environnement amical et inclusif pour tous".

 

L'UE octroie 274 millions d'euros pour soutenir le patrimoine culturel en Grèce

La commissaire européenne chargée de l'innovation, de la recherche, de la culture, de l'éducation et de la jeunesse, Iliana Ivanova, a annoncé mercredi des actions visant à soutenir le patrimoine culturel en Grèce pour un montant total de 274 millions d'euros dans le cadre des programmes régionaux et du Fonds pour une transition juste. Mme Ivanova répondait à une question de l'eurodéputée Maria Spyraki, du Parti populaire européen. Elle a répondu qu'une somme de 27 millions d'euros avait été allouée pour assurer la préservation des bâtiments historiques dans le cadre de l'initiative "Diatiro" pour la Grèce. Dans sa question à la Commission européenne, Mme Spyraki avait soulevé la "question majeure de la protection de 200 bâtiments imposants, un patrimoine architectural important, dont la plupart sont situés dans la rue Vassilissis Olgas à Thessalonique". Elle avait souligné que "ces bâtiments néoclassiques risquent de s'effondrer en raison des coûts élevés de leur entretien", et elle avait demandé des fonds européens pour les sauver, comme indiqué dans sa communication.